Espace Ecart | Résidence artistique, espace de création
15072
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15072,page-child,parent-pageid-15018,cookies-not-set,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Résidence artistique

Théatre, performance, danse, arts plastiques, écriture…

Écart est un espace principalement dédié à la création. Les résidences artistiques sont donc inscrites au coeur du projet du lieu.

Le Collectif accueillera, dès l’achèvement des travaux, des artistes en résidence hébergée pour des périodes variables en fonction de leur processus de création.

Les résidences pourront faire l’objet d’appel à candidatures, mais ce seront également les rencontres et les affinités artistiques qui guideront les choix du Collectif. La cohérence avec la ligne artistique du Collectif sera un des critères majeurs de sélection.
Elles s’adresseront à la fois à des artistes implantés dans la Région Nouvelle-Aquitaine et à tout artiste du territoire national voire international.

Les résidences d’artistes pourront faire l’objet :

+ d’ouvertures au public: présentations d’étapes de travail, répétitions ouvertes, extraits de spectacles suivis d’échanges avec le public… Autant d’occasions de faire voyager des artistes venus d’ailleurs en Creuse et de les faire dialoguer avec le public creusois en leur offrant de participer au processus de création;
+ d’ateliers de pratique artistique ouverts au public sur inscription dans le cadre des actions culturelles proposées
par les artistes en résidence.

Dès 2018, le Collectif a accueilli:

César Huapaya en résidence d’écriture (août 2018). Professeur de théâtre et de performance au Centre d’arts, Université Fédéral d’Espirito Santo (Brésil); fondateur et metteur en scène du Groupe de Théâtre Expérimental Capixaba.

Il séjourne à Paris en 2018 en tant que chercheur invité par le Laboratoire Iris de l’EHESS* pour son deuxième ouvrage sur le geste social, l’enscénation et la performance. Dans son premier livre « Esthétique et Performance : les dispositifs d’arts et de pratiques performatives », il aborde le processus créatif et l’importance de la résistance du “faire théâtral” au Brésil. Il crée le concept du “Performer Yao” d’après ses recherches sur le Candomblé en tant que manifestation performative.

Il a longtemps collaboré avec Rosi Andrade (Femmes En Scène).

Pendant sa résidence d’été, il entame avec le Collectif une réflexion sur la façon dont la ville et le citoyen peuvent construire leurs subjectivités dans les arts.

*École des Hautes Études en Sciences Sociales
Laurent Beaufils, en résidence longue (mai 2018-fin 2019), dans le cadre du Labo Nomade

Horizon 2018-2019 : un nouveau projet pour le Labo Nomade

Les origines du Labo Nomade : tournées théâtrales en 2008, 2009 et 2014

Le Labo Nomade est né d’un désir… Initialement, le désir d’un partage né d’une rencontre entre la compagnie et un pays. Le Théâtre d’Or a souhaité mettre en place un parcours artistique susceptible d’instaurer des liens durables entre la France et la Colombie à travers un échange entre le Théâtre d’Or, l’Universidad Surcolombiana et divers lieux culturels ou festivals à dimensions locales et internationales.